Conférence : Claude Picher entre le figuratif et l’abstrait

Claude PicherDans le cadre des journées de la Culture 2015, la Société d’histoire et de généalogie, en collaboration avec la Ville de Matane, est heureuse de vous présenter la tenue de la conférence « Claude Picher, entre le figuratif et l’abstrait » le samedi 26 septembre 2015 à 13h à la salle civique de l’hôtel de Ville de Matane.

Cette conférence sera dispensée par monsieur Gérald Tremblay, ami et voisin du peintre de Saint-Léandre. Voici un bref aperçu de son contenu :

« Le peintre de Saint-Léandre le disait lui-même : « (…) la peinture est pour moi (…) un langage de couleurs, de lignes et de formes qui transpose une image (…) pour communiquer aux spectateur les émotions qu’elle a suscitées chez l’artiste (…) c’est l’intuition, et non pas la raison qui m’a fait opter pour la peinture figurative comme forme d’expression.

Pour Claude Picher, la peinture devait refléter une incarnation dans le paysage, un langage que les habitants du pays sauraient comprendre et apprécier. Ce n’était, selon lui, que par cette voie d’incarnation identitaire et nationale qu’on pouvait atteindre « l’universel ». Qu’on pouvait saisir le véritable langage du pays et le transmettre à travers des formes parlantes et fortes.

Depuis de longues années, et surtout avec la fréquentation des artistes et des écrivains, j’ai découvert des correspondances entre la peinture et la littérature. J’ai découvert le symbolisme et les différents niveaux de langage. C’est pourquoi j’aborde la peinture de Claude Picher en écrivain afin de mettre des mots sur la représentation des couleurs. »

« À propos du conférencier:Juillet août 2014 034

Monsieur Tremblay est né à Matane en Gaspésie le 6 octobre 1948. Il a fait ses études classiques au Collège de Matane et à celui de Bathurst pour les compléter au Cégep du Vieux Montréal et finalement à Sherbrooke. Le retour à la terre des années 1970, l’écriture et sa petite famille ont occupé son temps. Il fut tour à tour éleveur de chèvres pour la production fromagère, sylviculteur, aide technicien forestier, guide équestre, agent de projets communautaires et aubergiste. Après quelques publications à compte d’auteur, il gagne un concours littéraire en 1993 chez Éditeq de Rimouski pour son recueil de nouvelles La maison morte. Suivront par la suite Conte du Petit Bossu en 2003 chez Terres fauves et Les naufragés de la chasse-galerie chez Arion en 2004. En 2006, il a entrepris une maîtrise en création littéraire avec mémoire à l’Université du Québec à Rimouski. Tout en travaillant comme intervenant social, Gérald Tremblay enseignait la création littéraire auprès des aînés, des jeunes adultes et des enfants. Il a pris sa retraite en mai 2014 pour se consacrer à l’écriture. Le roman jeunesse Ekkian, le bossu des collines Chic-Chocs est son dernier livre en liste publié en décembre 2014, aux éditions du bolo qu’il a cofondé. Il est président du Regroupement des écrivains de la Gaspésie. Site sur Google : Regroupement des écrivains de la Gaspésie. Org.

Vous pouvez vous inscrire à l’événement via notre page Facebook, par téléphone au 418 562-9766 ou encore par courriel info@lacouleurdelagaspesie.org

Publicités